Annuaire association

Supprimer toutes les publicités avec l'asso-pack + ?
Commander !

Présence Dison

Le Pivot: un pas vers une économie solidaire

 

 

Depuis trente ans, l'ASBL disonaise Le Pivot prend le contre-pied du système d'épargne traditionnel. Cela en proposant des prêts sans intérêt aux associations travaillant pour la promotion humaine. Présentation.

 

 

Soutenir des associations ou des projets qui aident les gens à se mettre debout. Voilà ce qui pourrait être le leitmotiv de l'ASBL Le Pivot. Une association qui mérite véritablement qu'on s'y attarde, proposant une réelle alternative au système bancaire classique et à ses dérives. Une association disonaise qui plus est.

 

Bien loin de rechercher la rentabilité financière, le Pivot s’attelle à rechercher l'efficacité sociale maximale. Et ce, en appuyant des initiatives œuvrant pour un changement de rapport dans la société. « C'est pourquoi toutes nos opérations, qu'il s'agisse de dépôts ou de prêts, se font sans aucun intérêt et pour des montants et des durées variables, souligne André Baguette, administrateur-délégué de l'ASBL. Ainsi, nous utilisons l'argent et son pouvoir, non pas en vue de son accumulation, mais bien pour qu'il serve de levier et permette le développement de projets sociaux ou alternatifs, respectueux de l'Homme et de son environnement. »

Fondée en juin 1979 par neuf personnes désirant créer leur propre organisme, où elles pourraient déposer leur épargne (ou une partie de celle-ci) et la gérer ensemble et démocratiquement, l'association disonaise a depuis réussi à soutenir de nombreux projets. En 30 ans, ce sont en effet pas moins de 143 prêts sans intérêt, variant de 1250 à 20000 euros, pour un total de 675000 euros, qui ont été accordés – parmi eux: la Maison Médicale « La Bulle d'Air » à Dison, le Centre Femmes à Verviers, les habitations protégées de Malmedy ou encore la Maison des Jeunes de Hodimont. Et ce n'est pas l'actualité des derniers mois, on pense à cette fameuse crise, qui devrait inverser la tendance dans un avenir proche. Au contraire. « Ce ne certes pas le Pivot qui va ébranler le système international, poursuit André Baguette. Néanmoins, face à la situation actuelle, il existe différents moyens pour changer les choses. L'état peut agir, les citoyens également. Notamment en prenant une épargne auprès d'un organisme comme le Pivot, où il existe un retour de solidarité. Chez nous, contrairement aux banques traditionnelles, nos membres savent d'ailleurs ce que l'on fait de leur argent, puisqu'il sert à aider d'autres projets de solidarité. »

 

Infos: 087/35 12 18 - le.pivot@skynet.be

 

Des prêts sans intérêts pour qui?

 

L'ASBL le Pivot octroie uniquement son aide aux associations. Lorsqu'une demande arrive, une assemblée générale est convoquée et, après rencontre des demandeurs et examen en détail de leur projet et de ses motivations, une réponse est donnée.

Le Pivot est par ailleurs particulièrement attentif à plusieurs critères. « En priorité, nous voulons agir au niveau local, car nous tenons à une proximité entre épargnants et emprunteurs. Le projet doit également réorienter le profit dans une perspective sociale, être intégré dans la société et, évidemment, il doit viser à mettre les gens debout. »

Enfin, détail important, il est possible de contracter un prêt auprès d'une banque traditionnelle, tout en le complétant par un second prêt pris du côté du Pivot et permettant, pour cette somme, de ne pas payer les intérêts, comme le garantit  l'ASBL disonaise.

Intéressé? N'hésitez donc pas à contacter le Pivot!

 

Présence n° 313 – Décembre 2009