«Que faire pour que son argent profite à un grand nombre de personnes défavorisées ?» Cette question, neuf personnes de la région verviétoise se la sont posées il y a de ça 20 ans.

C'est alors que l'idée a germé en elles de créer un organisme où elles pourraient déposer leur épargne, la gérer ensemble et démocratiquement. L'asbl Le Pivot était née. Son objectif, rechercher l'efficacité sociale maximale et non la rentabilité financière. C'est pourquoi elle accorde des prêts sans intérêts à diverses associations oeuvrant pour les plus défavorisés.

Ecoles de devoirs, entreprises d'apprentissage professionnel, maisons d'accueil pour ex-détenus, maisons de jeunes... En 20 années d'existence, ce sont au total 101 prêts qui ont été accordés, pour une somme globale de 13.030.000 francs.

Ces prêts varient entre 50.000 et 600.000 francs, mais la moyenne tourne autour de 250.000 francs. La durée quant à elle va de trois mois à cinq ans, avec une moyenne de 21 mois.

Ils se localisent surtout dans la région verviétoise et sont répartis comme suit : 58% sont destinés pour le social, 3% pour l'écologie, 16% pour le culturel, 22% pour l'insertion et 1% pour des autres destinations.

La démarche quant à elle est simple. Un candidat emprunteur, en l'occurrence toujours une association qui répond à certains critères, se fait connaître. Un premier questionnaire doit être rempli, ce qui permet de cerner un peu mieux le mode de fonctionnement, les objectifs que poursuit le projet de l'emprunteur. Une réunion est alors mise sur pied, rassemblant tous les membres de l'assemblée générale. Un deuxième interrogatoire a alors lieu avec l'emprunteur. Si le projet est accepté, à la majorité des 3/4, les membres du conseil d'administration se chargent de la réalisation d'un contrat stipulant le montant prêté, sa durée et les disponibilités du Pivot. En échange, une caution personnelle d'un maximum de membres de l'association emprunteuse doit être déposée qui correspond à un pourcentage de la somme empruntée.

Outre le fait d'engendrer la réflexion sur l'utilisation de son argent, les 20 ans d'existence de cette association ont le mérite de mettre à l'honneur ce que d'aucuns auront certainement qualifié de douce utopie voici 20 ans. Cette asbl, guidée par un idéal social à toute épreuve, prouve à quel point les besoins en la matière n'ont pas diminué en 20 ans. Que du contraire !